"Une vue d'ensemble" avec Dmitri Sautin

Dmitri Sautin à La Rochelle
Diving legend turned World Series judge Dmitri Sautin talks the rapid rise of cliff diving.

Le Russe Dmitri Sautin a gagné huit médailles olympiques, faisant de lui le plongeur le plus décoré de l'histoire de cette discipline.
Durant une somptueuse carrière dans le plongeon olympique, Dmitri Sautin est venu, a vu et a vaincu ; que ce soit depuis le tremplin à 3 mètres ou le haut vol à 10 mètres, l'athlète de 39 ans demeure sans égal. Ses débuts au Red Bull Cliff Diving, à La Rochelle, n'avaient cependant rien à voir avec ce qu'il connaissait - pour commencer la plate-forme de plongeon était presque trois fois plus élevée !
Nous nous sommes entretenus avec le Russe après son arrivée en tant que juge de la compétition Red Bull Cliff Diving ce vendredi, ce qu'il décrit comme "une toute nouvelle expérience".

Vous êtes une légende du plongeon olympique, que connaissez-vous du plongeon de haut vol en extérieur ?
J'en avais vu à la télévision mais ce n'était pas lors d'une compétition organisée. Désormais ce sont des World Series officielles et professionnelles Je n'aurais jamais pensé que cela pourrait arriver.
En tant qu'habitué du plongeon de haut vol à 10 mètres, avez-vous jamais imaginé vous élancer de 27 mètres ?
Quand j'avais 18 ans, j'ai fait du plongeon depuis des falaises, mais c'était seulement à 18 mètres, et ce n'était pas une compétition professionnelle, juste un stage de plongeon en Russie.
Le plongeon olympique est un sport très technique, avez-vous le même sentiment pour le Red Bull Cliff Diving ?
Hier, un des plongeurs [Steven Lobue] a fait cinq flips ! Techniquement c'est très pointu en effet.
En tant que juge, qu'attendez-vous des plongeons ?
C'est ma première compétition en tant que juge. Mes premières attentes sont les mêmes que pour le plongeon acrobatique traditionnel - l'esthétique et la position du plongeur. Les jambes bien droites, les orteils tendus... c'est tout un ensemble.
Comment voyez-vous le futur du Red Bull Cliff Diving ?
C'est un très bon moyen de promouvoir l'activité du plongeon, et cette discipline a quelque chose bien à elle. J'espère qu'un jour elle fera partie des épreuves olympiques. Qui sait, peut-être d'ici 2020...