X

Les champions en titre débutent bien la saison

Gary Hunt et Rhiannan Iffland
Date: 24/06/2017

Gary Hunt et Rhiannan Iffland ont parfaitement débuté la saison - après leur titre respectif l'an dernier - lors de la première étape du Red Bull Cliff Diving Series à Inis Mór. Les deux plongeurs sont revenus de nulle part pour s'emparer d'une précieuse victoire p sur le spot exigent de Serpent Lair. Blake Aldridge prend la deuxième place, tandis que l'Américain Andy Jones termine à la troisième position. Chez les femmes, Iffland s'offre la plus haute place sur le podium devant la Biélorusse Yana Nestsiarava et l'Américaine Ginger Huber devant près de 1 500 spectateurs.

Dans l'une des épreuves les plus serrées, la 60ème étape a réussi au champion Gary Hunt, titré à six reprises, qui a célébré sa 29ème victoire après un début timide et une huitième place après deux manches. Le plongeur de 33 ans n'a pas été épargné par les difficultés et a joué la carte de l'expérience avec un vent fort et des températures qui ne dépassaient pas les 13°C.

« Quand tu sautes dans ces conditions, ton entraînement ne te sert pas à grand-chose. Mais avec les années, tu sais qu'il faut faire abstraction et juste penser aux mouvements à réaliser pour réussir les plongeons et ne pas se laisser déconcentrer », a révélé Gary Hunt.

Seul 0,15 point sépare le Britannique Hunt de son compatriote Aldridge. Il a réussi un très bon début de saison pour sa 40ème apparition dans les World Series. La bagarre pour la dernière place sur le podium s'est faite entre Jones et Orlando Duque. Mais l'Américain a eu le dernier mot avec 0,7 point de plus que l'athlète colombien.

Le Mexicain Jonathan Paredes n'était pas dans un bon jour, avec un raté lors du dernier saut de la journée. Il a terminé à la sixième place sur l'étape la plus exigeante du circuit 2017.

Chez les femmes, l'Australienne Rhiannan Iffland, tenante du titre dès sa première année sur le circuit, a montré tout son sang-froid avec 50 points d'avance devant la Biélorusse Yana Nestsiarava, détentrice d'une wildcard, et la native de Floride, Ginger Huber, sur le plongeoir de 21m.

« C'était la compétition la plus difficile à laquelle j'ai participé », a indiqué Iffland. « Hier, je doutais à cause des conditions météo. Mais, ce matin, je suis venue avec une autre attitude, pour réaliser une belle performance et réussir des plongeons fluides. Cela m'a vraiment aidé. Je suis très heureuse ». 

Trois femmes n'ont pas été capables de terminer l'épreuve. Il faut dire que le nouveau format exige quatre plongeons en plus des conditions météo compliquées et des très grosses vagues n'ont pas facilité la tâche des plongeurs pour réaliser une belle coulée.

Les World Series reviennent dans deux semaines sur les falaises des Açores au Portugal.

 Regardez le replay !

Revivez la compétition sur  www.redbullcliffdiving.com et Red Bull TV. Red Bull TV est disponible sur les TV connectées, le consoles et les smartphones.