X

De l'action et de l'adrénaline à même la roche

Jonathan Paredes plonge aux Açores
Date: 30/06/2016

"Plonger depuis les falaises portugaises est un des grands moments de la saison, c'est un retour aux sources. Tout est naturel et il faut improviser". Dixit Gary Hunt, cinq fois champion du monde du Red Bull Cliff Diving. Plonger de 28 mètres de haut, voler pendant 3 secondes et enchainer les figures techniques en atteignant une vitesse de 85km/h, avec sa concentration et sa maitrise physique pour seules protections : c'est l'essence même du cliff diving. Mais s'élancer directement depuis une falaise est quelque chose d'unique. Les plongeurs et les plongeuses du championnat ont rendez-vous dans l'archipel des Açores le samedi 9 juillet.

Un point de départ aussi haut qu'un immeuble de huit étages ? La routine pour les plongeurs du Red Bull Cliff Diving. C'est ce genre de défi qui les pousse à tester leurs limites. Mais qu'est-ce qui les pousse à grimper jusqu'à ce point de départ ?

"Chaque fois que je peux plonger depuis une falaise, je suis heureux, c'est ce que je préfère dans ce sport" explique Orlando Duque, légende de la dicipline, "c'est un spot créé par la nature et on l'utilise à notre façon, on essaie de changer l'angle pour s'élancer, on change de position dans les airs pour éviter les rochers et on tente de rendre le tout intéressant. On met à l'épreuve notre technique, qu'on a perfectionné pendant des années, pour s'adapter à cette situation spéciale."

Rien de mieux que plonger directement depuis les falaises des Açores. Photo : Dean Treml/Red Bull Content Pool.

Une volonté de faire tomber les barrières ? Gary Hunt répond par l'afirmative : "il y a beaucoup de règles dans le plongeon de compétition, on te dit toujours ce que tu dois faire ; mais les plongeurs aiment développer leur propre style et faire ce qu'ils veulent". Pour le Britannique, qui a retrouvé la forme à Copenhague, les cratères volcaniques font de cette troisième manche la plus difficile de la saison. Ses deux victoires ici (en 2013 et en 2015) prouvent qu'il est capable de s'y imposer tout de même. Mais sera-t-il capable de s'adapter suffisamment pour gagner à nouveau au Portugal ?

Le Russe Artem Silchenko et l'Américain Steven LoBue ont eux aussi déjà inscrit leur nom au palmarès de cette étape mais n'ont pas encore brillé cette année. La cinquième édition de la manche portugaise verra-t-elle un vainqueur inédit ? L'actuel leader du classement général Jonathan Paredes sera clairement l'homme à suivre cette saison. Le plongeur mexicain de 26 ans voudra étendre son avance en tête et décrocher sa première victoire au Portugal.

Après l'énorme succès de l'épreuve féminine l'an dernier, les plongeuses ont elles aussi rendez-vous à Vila Franca do Campo. Rhiannan Iffland (24 ans), détentrice d'une wildcard, avait remporté une victoire historique au Texas et arrive au Portugal en leader. Cette manche 100% naturelle devrait favoriser les plongeuses plus expérimentées, comme la double championne du monde Rachelle Simpson, qui voudra laver m'affront de sa 5ème place ici-même l'an passé.

Après avoir été absente au Danemark, la compétition féminine reprend ses droits au Portugal. Photo : Dean Treml/Red Bull Content Pool.

Les plongeurs et les plongeuses vont donc opérer un véritable retour aux sources du cliff diving : des plongeons depuis les falaises et des paysages de rêve. Les concurrents n'utiliseront la plateforme habituelle qu'à une seule occasion : pour le plongeon optionnel. 

Live

La compétition sera à suivre en vidéo et en direct le samedi 9 juillet dès 13h20 (heure française) sur www.redbullcliffdiving.com et Red Bull TV. Red Bull TV est disponible sur les télés connectées, les consoles de jeu et les appareils mobiles. Plus d'informations sur about.redbull.tv

Le replay de la compétition sera disponible quelques minutes après la fin de la retransmission en direct.

.